ArnodHuber

Août 2018. Le 10 août dernier, notre président d'honneur, le pasteur Arnold Huber, s'est endormi paisiblement après une longue maladie à l'âge de 83 ans. Avec sa mort, notre fondation perd le président travailleur, promoteur et président honoraire de longue date, et fini une vie remplie. Grâce à ses nombreuses années de dévouement et à son caractère incomparable, Arnold Huber continue d’être un excellent modèle pour notre travail pour les Indígenas en Équateur.

A Suivre

Juillet 2018. Kari auf PferdVoyage de contrôle avec une balade à cheval dans les environs de Simiatug.

 

A Suivre

Juin 2018; La route naturelle était mouillée et boueuse et nous (Daniel Rietschin, Eddy Agten, Karl Friedli et Luis Velasco de notre organisation partenaire locale) avons dû gérer à pied la dernière partie pour joindre le réservoir d’eau à 3'500 m depuis Apatug, avec les 300 Indígenas pour la cérémonied’inauguration. Ils ont aidé à réaliser ce projet (eau douce pur 500 familles avec 2'800 personnes) avec leur travail bénévole „Minga“, und tradition qui remonte à l’époque de l’Inca. Ils peuvent enfin bénéficier d’une eau potable propre et ainsi vivre unde vie beaucoup plus saine.

Mai 2018. Les conseillers fondateurs Eddy Agten et Karl Friedli sont en Équateur depuis quelques jours, contrôlant certains des 50 poêles à bois récemment donnés. Les communautés sont situées dans une région éloignée à plus de 3200-3900 m. Agten et Friedli sont ravis de constater que les poêles en fonte font leurs preuves et sont utilisés intensivement. En plus de trois plaques de cuisson, dont le couvercle peut également être ouvert pour chauffer la marmite sur le feu ouvert, le four a d'autres options qui facilitent la vie des familles. Ainsi, le poêle a une partie de four, une ouverture pour un réservoir d'eau chaude et la possibilité d'utiliser la plaque de cuisson comme plaque de gril. Les barres en métal offrent la possibilité de sécher les vêtements et le poêle sert de chauffage pour l'appartement.

2SRNouveaux membres ont été élus lors de la dernière séance du Conseil de fondation. Ils se présentent en quelques mots.

 

 

À suivre

Peter HobiPeter Hobi et Markus Schmid, membres du conseil de fondation, ont effectué en octobre une visite de contrôle. Voici un extrait du compte-rendu de Peter Hobi : un aperçu de ce voyage en Équateur qui a été mouvementé et éprouvant, mais surtout très enrichissant.

Récit : Peter Hobi Photos: Beatrice Siegrist

Jeudi 19 octobre

À suivre

Peter HobiPeter Hobi et Markus Schmid, membres du conseil de fondation, ont effectué en octobre une visite de contrôle. Voici un extrait du compte-rendu de Peter Hobi : un aperçu de ce voyage en Équateur qui a été mouvementé et éprouvant, mais surtout très enrichissant.

Récit : Peter Hobi Photos: Beatrice Siegrist

Mercredi 18 octobre

À suivre

Cui MeerschweinchenAu cours de leur visite de projet, les membres du conseil de fondation sont invités maintes fois à partager des repas, pour les remercier pour l’aide apportée par la Suisse. Peter Hobi et Markus Schmid ont profité de cette hospitalité notamment à Cutzatahua, où ils sont allés inspecter un projet lié à l’eau. Dans cette région où sont cultivées d’abondantes quantités de légumes, la communauté souhaite bénéficier de l’eau potable dans les maisons. Pour s’informer sur ce projet, une soixantaine de représentants des familles se sont réunis dans l’ancienne école. À l’issue de la réunion a été servie la spécialité équatorienne : le cui (cochon d’Inde). Voici le récit qu’en a fait Peter Hobi.

À suivre

WaschtrogUn projet important est sur le point de voir le jour : l’aménagement d’une buanderie dans un village situé au cœur de la forêt vierge.

À suivre

Kinder in Kindertagesstätte

Markus Schmid, membre du conseil de fondation, a entrepris un voyage de contrôle en Equateur au cours de la première moitié d’avril. A cette occasion, il a aussi visité notre projet de programme de santé pour 440 enfants de 11 communautés. Initié par l’ONG allemande « Kindermissionswerk » qui a dû s’en retirer pour des raisons financières, le projet a été repris par notre fondation. Les enfants, âgés d’une année à trois ans, sont encadrés par des femmes ayant suivi une formation continue après le Colegio.

A Suivre

Aller au haut